Très haut débit : l'Arcep et la Cour des comptes plaident pour rebattre les cartes en zone d'initiative privée

Date: 01/02/2017

La Cour des comptes a publié ce mardi 31 janvier un rapport sur le très haut débit qui accentue les interrogations sur le rôle des acteurs privés dans le financement de la fibre optique. Les questionnements concernent surtout les communes où les opérateurs avaient manifesté une intention d'investir (zone Amii), territoire qui regroupe près de 6 Français sur 10. SFR affirme vouloir investir plus, une fois la fusion avec Numéricable digérée. Si l'Arcep n'est pas fermée à un rééquilibrage, Orange fait de la résistance. Enjeu pour les opérateurs : prouver au régulateur et aux collectivités leur bonne volonté pour déployer le THD et éviter de voir certaines communes échapper à leur escarcelle.

Pour en savoir plus sur localtis...